Tribune : De la surexposition de la couleur à son oubli par Philippe TANCELIN

Tribune : De la surexposition de la couleur à son oubli par Philippe TANCELIN   “In-vus.es…Invisibilisés.es….Invisiblement effacés.es… Rompus.es au silence et néanmoins rebelles… Il est de la couleur montant sur l’hiver, Il est du jaune-cerise comme un temps de Prince des émois Il est du printemps dans les branches tendues aux oiseaux blessés, levés bien avant…

Share
Lire la suite ...