Du déni et ses glissements par Philippe TANCELIN, poète-philosophe, professeur émérite de l’université de Paris 8

Tribune Du déni et ses glissements… par Philippe TANCELIN poète-philosophe   Une fois passé le soir électoral et contée aux enfants l’histoire d’un « nouveau monde » pour les endormir, s’installent très rapidement non pas la surdité et la cécité sous le faux prétexte d’un certain apprentissage en gouvernance mais une réelle politique du « Déni » reposant à…

Share
Lire la suite ...